Comment nous aidons


Findhelp gère le 211, le numéro de téléphone à 3 chiffres et service en ligne primé qui aide les Ontariens et les Ontariennes à trouver la gamme complète de services gouvernementaux, communautaires, de santé et sociaux disponibles dans leur communauté.

24 heures par jour, 7 jour par semaine, des professionnels qualifiés en information et référence répondent aux appels et évaluent les besoins des appelants et les aiguillent vers les ressources les mieux adaptées.

Les services d’information et référence sont offerts au cours d’un processus dynamique et complexe qui implique :

  • Des compétences en écoute attentive
  • La compréhension des besoins et préoccupations du client
  • Une évaluation complète de chaque appel
  • Une excellente connaissance des programmes et des services sociaux
  • L’aptitude à expliquer clairement de l’information complexe, comme les conditions d’admission et les procédures de demande
  • Des compétences supérieures en recherche

Un service d’I&R efficace a la fonction essentielle d’aider les personnes à accéder aux services qui répondent au mieux à leurs besoins.

Témoignages de nos clients

Alimentation

Un dimanche enneigé, un appelant handicapé a appelé le 211 alors qu’il n’avait plus rien à manger. La travailleuse du 211 a appelé plusieurs organismes jusqu’à ce qu’elle trouve quelqu’un pour lui livrer exceptionnellement de la nourriture ; puis elle a cherché des solutions avec l’appelant pour qu’il ne manque plus de nourriture.

Établissement

Un réfugié au sens de la Convention est arrivé à Toronto, ravi d’être là, mais se demandant comme démarrer sa nouvelle vie. Une travailleuse du 211 lui a soigneusement expliqué la manière d’obtenir des papiers d’identité, toutes les étapes à suivre pour la semaine à venir et des lieux pour recevoir de l’aide approfondie en matière d’établissement, dans la langue du client.

Logement

Une femme à revenu modeste a appelé le 211, désemparée. Elle venait de recevoir un avis d’expulsion et elle était désespérée de garder son appartement. Le travailleur du 211 a présenté les choix qui s’offraient à elle et l'a mise en relation avec une clinique juridique communautaire pour contester son expulsion.

Accès central du système de gestion du sevrage

Un homme qui était resté sobre pendant deux ans a appelé l’accès central en sanglot, car il avait rechuté. La travailleuse a pris le temps de le rassurer sur le fait qu’il avait fait le bon choix en l’appelant à l’aide. Elle l’a aidé à se faire admettre dans un centre de gestion du sevrage l’après-midi même, afin qu’il puisse poursuivre sa guérison.

Emploi

Un homme a appelé le 211, frustré d’avoir été licencié d’un autre emploi dans la vente. Il souhaitait en savoir plus sur les métiers spécialisés, mais ne savait pas par où commencer. La travailleuse du 211 lui a expliqué le principe de l’apprentissage et l’a mis en relation avec le bureau d’apprentissage local et la ligne d’information Emploi Ontario pour le mettre sur la piste d’un emploi plus gratifiant.

Ligne d’aide aux victimes (LAV)

Une femme a appelé la LAV, ne sachant que faire exactement. Son époux l’avait battue la semaine précédente et elle avait porté plainte. Elle voulait obtenir la garde de leurs enfants. Le travailleur de la LAV lui a parlé des agents de soutien à la Cour de la famille qui pouvaient l’aider au cours du processus, ainsi que des lieux offrant du counseling, pour elle et les enfants, afin qu’ils puissent guérir des violences reçues.

Ligne de soutien pour survivants masculins

Un homme a appelé la ligne de soutien, à un tournant de sa vie. Il n’avait jamais reçu d’aide pour surmonter les violences sexuelles qu’il avait subies lorsqu’il était enfant, soulageant plutôt sa douleur avec de l’alcool. La travailleuse de la ligne de soutien a pris le temps de l’écouter parler des violences, puis l’a aidé à trouver des services de traitement des dépendances près de chez lui, ainsi qu’un service de counseling spécialisé pour les hommes survivants, dans sa communauté.